Face à la peur...

Le 11 septembre 2001, j'avais 16 ans, j'étais aux portes de ma vie d'adulte (enfin presque), je quittais tout doucement l'enfance. De ce jour là, je me rappelle de tout dans les moindres détails. Ce jour là, j'ai été confrontée à la réalité crue de l'horreur. Ce jour là je ne supportai plus les images. Ce jour là, je me rappelle avoir écrit à mes meilleures amies, que j'ai depuis un peu perdues de  vue d'ailleurs. Je leur ai écrit ma peur, mon incompréhension, ma stupeur. 
Depuis j'ai voyagé quelques fois, j'ai été amoureuse, je me suis mariée, je suis devenue maman... 
Depuis il y a eu Charlie, il y a eu le 13 novembre et aujourd'hui Bruxelles...frapée en son sein le troisième jour du printemps.
Les angoisses refont surface...celles qui restent bien enfouies et qui ne demande qu'à pointer le bout de leurs peurs... Je les transportes depuis longtemps mais en ces moments sombres elles deviennent plus fortes. Plus fortes que moi. 
J'ai été souvent déçue de lire sur les réseaux certains mots de "parisiens" qui pensaient que nous, les "provinciaux", n'avions pas le droit d'avoir peur sous prétexte que nous vivions loin. Aujourd'hui je suis loin de Bruxelles mais je suis terrorisée. Je pense à eux, comme j'ai pensé à tous les autres les fois d'avant. 
J'ai peur que ces horreurs deviennent notre quotidien, j'ai peur de ne plus pouvoir sortir sans crainte, j'ai peur que l'insouciance s'en aille, qu'elle ne revienne pas, j'ai peur que ce danger menace les gens que j'aime, qu'il les frappe. J'ai peur que ça ne s'arrête jamais. J'ai peur que tout ça devienne notre quotidien, que tout ça devienne banal.
J'aimerai écrire des mots plus positifs mais ce soir, elle l'emporte, la peur. 
Elle gagne. 

Demain il fera jour, il y aura du soleil peut être, le sourire de mon fils, les baisers de mon homme. Demain, malgré la peur et les horreurs, la vie va continuer...et c'est elle qui gagnera à la fin...Pas vrai?

Commentaires

  1. Tout à fait d'accord avec toi, j'ai les mêmes peurs et moi, je m'empêche de mettre BFM TV en boucle afin de ne pas voir l'horreur, les peurs, les témoignages et essayer de garder espoir toujours... mais depuis que je suis mère j'ai encore plus peur, peur pour eux et pour l'avenir... Ne nous arrêtons pas de vivre et continuons de sourire et d'avancer sans peur, même si c'est plus facile à dire qu'à faire... Bisous. Marie de "mabelino_family".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes quelques mots, je me sens moins seule.
      Bien-sûr qu'il ne faut pas les laisser gagner...même si ce n'est pas toujours facile! Je t'embrasse

      Supprimer
  2. Tu n es pas seule ça c est sur . Je bosse dans une rep plus qui abrite des " terroristes " potentiels , un est même assigné à résidence. Et tous les jours je vais bosser avec le sourire et en même temps avec la crainte qu'un jour se soit nous les cibles. Et nous faisons régulièrement avec les enfants , des simulations de mise à l abri donc les menaces sont réelles et les inquiétudes aussi .... Des Bisouxx cilou

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés