Happy 60 maman


Jeudi dernier, notre jolie maman a eut 60 ans.
Elle ne voulait pas de grande fête mais on ne pouvait pas imaginer ne rien organiser pour cette journée spéciale.

Alors il y a quelques semaine, j'ai envoyé un petit message à ses frères, ses neveux et nieces et sa tante pour leur proposer de se réunir autour d'elle.
Malgré le message de (presque) dernière minute ses frères, sa tante et ma cousine et son frère ont répondu présents. Il y avait même un cousin de Martinique (et oui, nous sommes d'origine antillaise! et non, ce n'est pas une blague!) qui était arrivé en métropole quelques jours plus tôt.

Tout ce petit monde, son petit monde, le notre aussi, s'est retrouvé en secret dans le jardin de la maison familiale.
Celle qui n'a pas été vendu après le décès de mes grands-parents, celle qui j'espère restera encore pour longtemps dans notre famille.

Dans ce jardin, j'y ai grandit avec ma soeur, nous y avons organisé mille jeux avec notre cousine et nos cousins, nos parents avant nous y on fait les 400 coups, des centaines de goûters ont été dressés sous ses platanes à grand renfort de limonade et de gâteaux au yaourt, on y a préparé des confitures ou plumé des pigeons, je m'y suis mariée, on m'y a baptisé, certains s'y sont fiancé, on y a fêté des tas d'évènement,...

Et quel bonheur d'y voir nos enfants à présent.

Evidemment on ne pouvait pas se retrouver ailleurs et encore moins dans l'impersonnalité d'un quelconque restaurant.
Et puis, comme toujours, c'est aussi une façon pour nous de les associer, eux, papy et mamie. Eux qui nous manquent encore plus dans ces moments la.

D'ailleurs mamie, la maman de ma maman donc, aurait elle aussi fêté son anniversaire ce jour là.
Mère et fille sont nées le même jour.

Notre maman était persuadée que nous avions juste prévu un petit repas avec l'un de ses frère et à son arrivée elle a découvert la surprise.
Beaucoup d'émotion et de bisous à la clef (et aussi des hauts cris de joie!).

Avec ma soeur, comme à notre habitude et avec notre bric à brac et quelques fleurs achetées pour l'occasion, nous lui avons dressé une table champêtre, qui, je cite ma grand-tante, "était très appropriée à l'endroit" (elle est chic notre tatie).





















Ma maman étant fanatique des rayures et surtout des marinières, toute la famille (ou presque) a joué le jeu et à revêtu ses les belles rayures.





Cette vue, c'est celle que l'on préfère avec ma soeur et ma cousine. C'est celle de la fenêtre de la cuisine. D'abord parce qu'on voit tout le monde, puis aussi parce qu'encore une fois, ça réveille des souvenirs d'enfance. Toujours très présents. Ma grand mère qui nous appelle,...


Et regarder nos enfants reproduire des gestes que l'on a fait mille fois et nos parents avant nous, c'est du bonheur à l'état pur. Alors on prend, on prend le plus possible de bouffées d'enfance, on se regarde d'un air entendu, on radote les mêmes choses, mais on aime tellement les radoter...s'en souvenir.







Et puis on a chanté jusqu'à ne plus en pouvoir, ils ont joué de la guitare et on a chanté.


Cette journée, comme toutes celles dans ce genre est trop vite passé mais on l'a savourée jusqu'au bout et on espère vite recommencer.












Commentaires

Articles les plus consultés