Tout ce que je n'ai pas pu vous raconter cette semaine #4

BLABLA


Je suis en train de redescendre doucement du tourbillon de ces derniers jours, mais la semaine qui arrive promet d'être chargée.


Comme souvent à l'approche de Noël, à l'excitation et la joie de voir arriver ce moment de l'année adoré, se mêlent le stress de tout terminer et de faire ça bien et les tiraillements en tous genres.
J'aime Noël par dessus tout, ce que je n'aime pas c'est la course qui va avec chaque année, encore plus depuis que nous avons des enfants.
Mes parents et mes beaux parents étant séparés, nous avons 4 maisons à visiter au minimum, sans compter les 2 arrières grands mères des garçons.
Malheureusement c'est de plus en plus compliqué de faire coïncider les plans de tout le monde et ça ternit un peu le tableau.
Il y a ça et l'avalanche de cadeau (4 maisons, etc etc...).


L'année dernière, après deux jours passés dans nos familles à ouvrir des paquets, mon piaf a refusé d'ouvrir ceux qui se trouvaient sous notre sapin en rentrant chez nous.
Evidemment on ne l'a obligé en rien, mais nous étions hyper frustrés de ne pas avoir droit à la joie et aux yeux qui pétillent que nos proches avaient pu observer chez eux.
On rentrait chez nous, heureux de se retrouver à 3 (mon pépin étant encore bien au chaud) pour découvrir nos cadeaux et il fallait faire face à l'énervement, la fatigue et la "blase" de notre petit garçon.


C'était extrêmement frustrant.
Voir très énervant.
D'autant qu'on lui avait réservé la surprise du camion de pompiers de ses rêves.
Mais il y avait tellement eu de paquets avant, que l'effet est retombé comme un soufflet.
Bien sur, il a finit par ouvrir ses cadeaux et il était ravi de son "pimpon".
Cette année promet encore un avalanche de cadeaux partout où l'on va passer, vous me connaissez j'avais fait une liste pour que chacun puisse y piocher des idées, mais je n'avais pas imaginé une seule seconde que la quasi totalité des "idées" allaient être concrétisées...
Il va falloir trouver une parade pour l'an prochain (c'est ce que l'on se dit chaque année hein) mais pour le moment je n'ai pas trouvé la solution.
Il va surtout falloir trier, donner les jouets qui ne servent plus,  et imaginer d'autres méthode de rangement!
Notre salon est définitivement perdu je crois...


On a  enfin décoré notre sapin!
nous avons profité d'un rare moment tous les 4 pour nous y mettre.
Ca n'a pas été de tout repos, mais il est là, décoré avec les décorations qui ont chacune une histoire et dont on agrandit la collection un peu plus chaque année!

  

Ce week end, vous l'avez vu si vous me suivez sur les réseaux, j'ai donc participé au Hello Winter Festival organisé par le 50cinq dont je vous ai parlé plusieurs fois.
Je faisais partie de la team du kids corner que Mother In Town avait réunie.
J'ai passé de très bons moments et je me suis surtout fait de chouet copines en rencontrant Mélanie (Petit Gus), Barbara (Lovelybulle), Maëlys (Bitono), Déborah, (LaboM), Aurore (La petite Académie), Marie (Deux mille 11), Justine (Maa Ju Design), Cécile (Librairie Tire Lire),...

J'ai aussi mis des visages, des voix et des sourires sur plusieurs pseudos instagram, et passer du virtuel au réel c'est quand même ce qu'il y a de plus sympa dans tout ça.


J'ai adoré croiser Laure M Joy dans la file d'attente du café du matin, embrasser Mamzel Tutu et son amoureux pour de vrai, rigoler avec "Monsieur" Ravigote, échanger avec la team de The Cactus Corner ou encore échanger avec l'adorable duo qui se cache derrière We Found It Vintage.

Sans parler des "followeuses" qui sont venues papoter en vrai, des amis venus m'apporter leur soutien et de la copine de lycée venue de loin.


 

Et des moments de transmission au cour des différents ateliers que j'ai animé avec des petites et des grandes mains appliquées et enjouées.


Tout ça grâce à DMC, La petite épicerie et Poppy Figue qui ont eu l'extrême générosité de fournir tout le matériel nécessaire à nos belles réalisations!.


Moi qui n'était pas sûre d'avoir la légitimité de proposer quelques créations, je suis repartie gonflée de bonnes ondes et de projets (oui, encore!).


J'ai reçu beaucoup d'adorables compliments et un très bel accueil a été fait aux grigris, aux headbands et aux broderies.


Merci à tout ceux qui , inconnus ou amis, sont passé me donner des morceaux de cette force inestimable dont je me sens remplie.
C'est un beau cadeau que vous m'avez fait là.


Je crois que l'une des choses qui m'a le plus enchantée, c'est l'espace que j'ai "scénographié" pour l'occasion.


Avec l'aide d'Anne et de ses jolis meubles prêtés pour l'occasion (D'une certaine façon), de mes copains qui ont eu la gentillesse de me prêter leurs caisses à pommes (que je n'ai d'ailleurs pas du tout envie de leur rendre) et de Barbara qui m'a aidé à fignoler la disposition, j'ai réussi à obtenir un rectangle de 3 mètres sur 1m30 qui me ressemblait.


Il faut dire que j'avais apporté beaucoup d'objets de mon quotidien, les photos de famille que je préfère (j'ai adoré pouvoir montrer aux gens qui me demandaient "pourquoi Gina & Cie la photo de mes grands parents en leur racontant l'histoire, ça prenait tout son sens),...


Et le plus beau compliment que j'ai reçu ce week end, c'est lorsque quelqu'un qui me connait bien m'a dit "on dirait qu'on est chez toi!";
Bingo, j'avais réussi.
Ce petit espace c'était un concentré de mon univers, qu'il y a encore quelques temps, je n'avais pas conscience d'avoir.


A refaire donc, avec joie.


Ces dernier temps mon piaf est en boucle sur des choses hyper...violantes à mon goût.
Il n'a pas de comportement violant, jamais même, mais par contre il parle beaucoup de méchants "qui vont venir" , de "tuer des méchants avec un pistolet" ou de leur "couper la tête".
Evidemment le paramètre école y est peut être en partie pour quelque chose mais c'est très déstabilisant quand on sait qu'à la maison il n'est absolument pas confronté à tout ça: ni dans les dessins animés qu'il regarde, ni dans les livres que l'on raconte ou dans les discussions d'adultes qu'il entend.
Nous ne regardons d'ailleurs jamais les infos ou de programme de "grand" avec les enfants dans la pièce (de toute façon, même si on voulait ce serait impossible d'écouter, vive le replay! pas pour les infos on est d'accord hein, mais pour les films ou les séries par exemple. Je vous ai déjà dit qu'on regardait beaucoup la télé?).


Alors comme à notre habitude on explique, on rassure, on explique encore.
Et depuis quelques mois, mon piaf s'est créé un rituel assez particulier tout seul: avant de se coucher, il installe trois couvertures superposées (cousues ou crochetées par mes soins) entre la porte de la chambre et leurs lit.
Il appelle ça une "couverture de méchants "tosp" (comprenez "stop") et est convaincu que ça les protège d'une éventuelle irruption de méchants dans leur chambre.



On avait aussi fabriqué ensemble à la suite de ça une "potion mazique de méchants top" mais il l'utilise beaucoup moins. 


Ce sont c'est couvertures qui le rassurent.

Vous avez déjà eu à gérer de genre d'idées fixes autour des ces sujets là?
Je serais curieuse de lire vos expériences.

Nous avons enfin accueilli notre elfe, que Marius a baptisé "Ranky" (là aussi allez comprendre) et qui est perché sur la cime de notre sapin.
Nous n'avons malheureusement pas eu le temps de lui faire faire des bêtises pendant que les enfants dorment par manque de temps couplé à beaucoup de fatigue.
Ce sera pour l'année prochaine, tant pis...

En ce moment, entre les déplacements réguliers de l'amoureux, les ateliers crochet, la préparation du Hello Winter Festival, les enfants,...nous ne faisons que nous croiser et c'est parfois électrique.
Il faut que l'on trouve notre rythme avec tous ces nouveaux paramètres, mais ce n'est pas toujours évident.


Cet article est plus court que les précédents puisque la semaine qui vient de passer a été faite de journées passées à crocheter et de nuits sans sommeil passées à broder pour pouvoir proposer de jolies choses aux festivaliers.
Je n'avais qu'à m'y prendre avant me direz vous;
Oui, vous répondrai je, mais jusqu'au dernier moment je n'étais vraiment pas certaine de vouloir tenir un stand.
Et pourtant je ne le regrette absolument pas!

COUP DE COEUR DE LA SEMAINE


Vendredi je ne la connaissait pas encore et on était presque triste de se quitter dimanche.
Elle, c'est Maëlys, ma talentueuse voisine de festival et elle se cache derrière Bitono avec son acolyte Laura.

Elles proposent des ateliers graphiques et pédagogiques autour de la technique de la sérigraphie, mais pas que!


Elles ont aussi imaginé et fabriqué (du graphisme à l'impression en sérigraphie à la main en passant par le patronage) un collection de paper toys à tomber.
A mettre entre toutes les petites mains, et même les grandes!


MA TO DO LIST DE LA SEMAINE:

- envoyer mon swap de Noël (tu la vois l'organisatrice à la bourre?)
- pâtisser mes traditionnels gâteaux de noël
- aller tenir un stand de pâtisseries pour le Noël de l'école de mon piaf (vis ma vis de représentante des parents d'élèves)
- prendre une photo potable pour faire faire des cartes de voeux
- dénicher les derniers cadeaux de noël

L'ANECDOTE QUI N'A RIEN A VOIR...
(mais quand même un peu)


L'année dernière, il y avait tellement de cadeaux sous le sapin chez ma soeur que les enfants ont du les escalader pour atteindre le canapé...
Indécent...

Commentaires

Articles les plus consultés