#Broder2020 : broder ensemble tout au long de l’année

On dit au revoir à l’éprouvante 2019 (en tout cas ici) et bonjour à 2020 (qui ne s’annonce pas vraiment plus calme...) et je vous propose cette année encore de broder avec moi un peu tous les jours, pendant 366 jours (et oui! 2020 est une année bissextile! Le saviez vous?).


J’avais écrit l’an dernier deux articles pour vous aider à vous lancer:
- le projet expliqué juste ici
- le matériel indispensable pour démarrer juste

Je ne vais pas répéter les mêmes choses ici, alors je vous laisse cliquer vers les articles et en apprendre plus sur ces deux sujets.


Je reviens à ma broderie 2019.
Je l’ai terminée, non sans mal, mais je l’aie terminée quand même!

Et forte de ma petite expérience, je me suis dit que ce serait bien de partager avec vous des petits conseils pour ne pas « lâcher prise » en cours de route!


De mon côté j’ai réussi à m’y tenir régulièrement jusqu’au mois de juin.
Je n’arrivais pas vraiment à broder tous les jours chaque semaine mais du coup, quand ce n’était pas le cas, je notai mes souvenirs sur un coin de carnet et je brodais ma semaine en une seule fois.
Et d’ailleurs, c’est le rythme que je vais adopter pour cette année et en me donnant un jour fixe, je pense qu’il ne sera pas difficile d’y parvenir.
La chose qui peut aider aussi: se donner un jour fixe pour broder donc, mais aussi pour partager votre avancée.
Pour ma part, je vous donne rendez vous tous les lundis matins de 2020.
Du coup, vous pouvez adopter le même rythme et ainsi vous motiver en suivant les aventures brodées des participant(e)s et en partageant les votre.
N’hésitez pas à laisser des petits commentaires sous les photos qui seront postées avec le hashtag #broder202: c’est hyper encourageant et ça rebooste toujours.


De mon côté, l’an dernier, c’est l’été qui a eu raison de moi et c’est là que j’ai accumulé le plus gros retard (c’est d’ailleurs à ce moment là que je n’ai presque plus posté sur le sujet).
Si vous perdez le fil,  ou que vous n’avez pas le temps de broder, continuez à dessiner sur votre tambour: de cette façon, vous pouvez vous remettre à broder lorsque vous aurez un peu de temps devant vous.


Pour être plus assidue cette année, je vais m’équiper de deux accessoires de plus qui m’aideront à tenir ce projet sur la durée et à le documenter:

- un pochon: ça paraît bête mais c’est indispensable pour que mon projet soit vraiment nomade (et mon petit doigt me dit que 2020 sera placé sous le signe de la « vadrouille » ici...à suivre...!).
Ce pochon contiendra mon ouvrage bien entendu, une paire de ciseaux et les aiguilles dédiées, une boîte de rangement pour les fils que j’utiliserai et un petit carnet...


- un carnet (un bujo ou un agenda à vous de choisir) parce que cette année, j’ai décidé de laisser une petite trace écrite pour chaque dessin que je broderai. Parce que je dois avouer que je ne me rappelle pas toujours pourquoi j’ai choisi de broder ci ou ça. Surtout les petits cœurs qui parsèment mon 2019. À chaque fois il correspondent à un moment heureux mais je ne me souviens pas toujours auquel.
Mon année brodée aura donc une espèce de mode d’emploi pour la déchiffrer.
Toujours cette histoire de trace, pour plus tard...


Comme l’an dernier, je vous propose de vous joindre à moi et de relever le défi.
Comme l’an dernier, je vous promet que même pour celles et ceux qui n’ont que très peu voire jamais brodé, c’est un bon moyen de se lancer et de découvrir des tas de techniques différentes.
Comme l’an dernier, il est possible de simplement dessiner son année (comme certaines l’ont fait en 2019) dans un bullet journal ou un carnet.

Cette année, vous pourrez retrouver tous les participant(e)s grâce au #broder2020 et partager à votre communauté ce joli projet.

Alors? Vous me suivez?

Commentaires

  1. c est un tres beau projet, je ne sais pas si je vais suivre le rythme mais je tente l ' aventure, car le rendu est vraiment très beau....:-)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés